HR FENÊTRES

Les vitres à simple vitrage ne répondent plus aux exigences énergétiques fixées par le canton. En effet, le simple vitrage laisse échapper près de 400 kilowatt-heure par année (l’équivalent de 40 litres de mazout) alors qu’un double vitrage aux normes actuelles en laisse fuiter quatre fois moins (soit 100 kilowatt-heure par an).

L’ensemble du parc immobilier genevois devra posséder des doubles vitrages dès le 31 janvier 2016.

Pour faciliter la tâche des propriétaires, le conseil d'état a décidé que les changements de fenêtres ne sont désormais plus soumis à autorisation de construire. Y compris pour les bâtiments protégés à partir du moment ou les matériaux d'origine et l'architecture du bâtiment est respectée.

Genève – Assainissement des Fenêtres (Art. 56A)

Selon l'article 56A ...

Les embrasures en façade (vitrages, cadres de fenêtres, caissons de stores, etc.) donnant sur des locaux chauffés des constructions existantes doivent être adaptées de manière à offrir un coefficient de transmission thermique U ≤ 3.0 W/m2 K et un indice d’affaiblissement acoustique correspondant aux exigences de la norme SIA 181 de l’Association suisse des ingénieurs et architectes. Ces travaux de mise en conformité, s’agissant de l’isolation thermique, doivent avoir été exécutés au 31 janvier 2016 au plus tard.

Les différences ...

Une fenêtre avec un simple vitrage (Ug =~ 5.5 W/m2) laisse échapper environ 400 kWh par m2 par année, soit l’équivalent de 40 litres de mazout. Une fenêtre à double vitrage aux normes actuelles (Ug = 1.1 W/m2) laisse passer environ 100 kWh, voir jusqu’à 75 kWh. Avec le double vitrage, on peut économiser 450 litres de mazout par année pour un appartement disposant de 15m2 de fenêtres. D’autre part, il ne faut pas oublier que le remplacement des fenêtres entraîne un confort important pour le propriétaire / locataire qui n’aura plus la sensation de froid près du vitrage.

La solution ...

Malheureusement, il n’existe plus de subventions cantonales. Les subventions que vous pouvez obtenir actuellement sont fédérales et dépendent du « Programme Bâtiments » : CLIQUEZ ICI POUR INFORMATION Elles sont fixées à CHF 30.-/m2 (vide de maçonnerie) pour autant que ce soit avec un vitrage triple avec une valeur Ug minimum de 0.7 W/m²K et que vous assainissiez en même temps l’enveloppe complète du bâtiment (façade et toiture).

TOP